Série d’impressions, formats multiples, photomaton, photocopieuse, pliages, scanner, photoshop.
Autoportrait-Manifeste designe un autoportrait qui serait dans son processus de création et dans sa finalité, l’image de ce qu’est pour moi mon travail au jour d’aujourd’hui, de la façon dont je peut le définir, et dont je peu me définir. Le procédé que j’ai utilisé pour créer cette série, est parti d’une question: qu’est-ce que je peu faire à mon image, que je ne pourrais pas faire sur l’image des autres? (voir la série de portraits Dropped Memories) Et inversement, pourquoi certains traitements marchent sur l’image des autres et pas sur la mienne? Je pense que le final est du à des expérimentations, un laché prise, sans idée préconcue du résultat. Les termes importants de mon travail, comme la répétition, la variation, l’évolution, la dégradation se retrouve dans le processus de création et dans le résultat. Il en est de même avec les outils et les matériaux, qui sont ceux qui m’interesses en ce moment. Simplement une fois tirées sur un format de 50cm par 70cm, sur un papier de bonne qualité, le résultat semble figer d’autant plus l’instant même de la déterioration de l’image, elle semble mis en avant, elle change de statut.