Série d’impressions, formats multiples, photomaton, photocopieuse, scanner, photoshop.
C’est une question de répétition photographique, et de son évolution. Il s’agit de faire une photo de la façon la plus neutre possible, sans expression de visage, en noir et blanc, à l’aide d’un photomaton. Il me semble que le photomaton est la façon la plus objective de prendre une photographie, car il n’y à pas de photographe. La photo une fois créée est photocopiée plusieurs fois, la photocopie est photocopiée à son tour, et la photocopie de la photocopie l’est à son tour, et ainsi de suite. Parfois la photocopie de la photocopie sert de support à une nouvelle photocopie, pour créer des flous, des superpositions, des décalages. Une fois ce travail avec la photocopieuse fini, la photo est scannée, recadrée, agrandi sur photoshop pour faire apparaître la trame du à l’encre de la photocopieuse, ce qui peut aussi faire apparaître de légères couleurs du au scanner. Une fois la photo agrandie (environ à la taille d’un A1) elle est imprimée.